En savoir plus sur la défiscalisation immobilière

Posted by

Afin de booster la construction immobilière destinée à la location en France, le gouvernement met en place des dispositifs visant à réduire les charges fiscales liées à l’investissement. Tout le monde peut bénéficier de ces dispositifs, du particulier jusqu’à l’investisseur professionnel. Ces lois ne cessent d’évoluer afin de faire face aux éventuels changements, et elles s’adaptent à tous les types d’investissements locatifs effectués. Voici un mini guide qui vous permet d’avoir une approche sur les différentes lois de défiscalisation en fonction de votre investissement.

La loi Pinel pour l’immobilier neuf en métropole

La loi Pinel est le dispositif de défiscalisation répondant aux attentes des contribuables qui souhaitent investir dans l’immobilier neuf. Il permet en effet d’économiser jusqu’à 21 % du montant investi, et cela pour un investissement plafonné à 300 000 euros. Afin de pouvoir bénéficier de cette réduction d’impôt, le contribuable s’engage à mettre en location son bien pour une durée minimale de 6 ans tout en respectant le plafond du loyer fixé par la loi. A noter que ce bien doit servir de résidence principale, et il peut être mis en location par l’ascendant ou le descendant du propriétaire.

La loi Pinel Outre-mer pour l’immobilier neuf dans les DOM et COM

Afin de promouvoir l’investissement immobilier dans les DOM et COM, le gouvernement propose aux investisseurs particuliers la loi Pinel Outre-mer qui leur permet de bénéficier d’une réduction d’impôt majorée correspondant à la durée de la mise en location. Les règles sont les mêmes que pour la loi Pinel appliquée en Métropole. Mis à part la loi Pinel Outre-mer, vous pourrez aussi jouir des avantages procurés par la loi Girardin applicable dans ces zones.

La loi Censi-Bouvard pour l’immobilier meublé

C’était en 2009 que la loi Censi-Bouvard fut adoptée pour remplacer la loi Scellier afin de bénéficier d’une réduction d’impôt dans le cadre d’un investissement en immobilier meublé. Cependant, pour que vous puissiez jouir des avantages relatifs à ce genre d’investissement, choisissez parmi les catégories d’immobiliers meublés visées par cette loi de défiscalisation. Ces mobiliers meublés concernent entre autres les résidences de tourisme classées, l’EHPAD, les résidences pour seniors ainsi que les résidences pour étudiants.

La loi Malraux pour les monuments historiques

Si vous souhaitez investir dans la vieille pierre tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt considérable, la loi Malraux et la loi Monuments Historiques vous aideront à concrétiser votre rêve. La réduction moyenne de vos impôts variera entre 22% et 30% en fonction du montant total utilisé pour votre rénovation.