Comment réussir sa défiscalisation immobilière ?

Posted by

L’immobilier est l’un des meilleurs recours pour faire de la défiscalisation. En investissant dans un bien immobilier, le contribuable se voit acquérir un patrimoine qui va augmenter sa richesse personnelle et en même temps réduire ses impôts. La défiscalisation peut se faire via un bien neuf ou ancien, suivant certaines règlementations régies par des lois. Comment réussir ce type de défiscalisation?

Investir dans un bien immobilier neuf

C’est avec la loi Pinel que la défiscalisation peut se faire pour un bien neuf ou un bien en vente sur plan (VEFA). Il existe des zones géographiques préalablement déterminées par la loi qui valide le bien immobilier en question. Généralement, ces zones ont une forte demande locative. De plus, le bien immobilier doit constituer la résidence principale de l’acquéreur pendant au moins 6 ans. Lorsque la mise en location est possible, il existe également un plafond à ne pas dépasser suivant le m². Dans la location, la loi privilégie aussi les foyers à revenus modestes en leur permettant d’accéder à des logements neufs. Quant à la réduction obtenue, elle varie entre 18% et 21% suivant la période d’engagement pouvant aller jusqu’à 12 ans.

Investir dans un bien immobilier ancien

La défiscalisation immobilière (http://www.defiscalisation-immobiliere.pro) engage également les anciens logements dans le but de favoriser la rénovation. Si le propriétaire réhabilite son logement afin de le mettre en en location, il bénéficie d’un allègement d’impôt pouvant aller jusqu’à 30%. Le dispositif Malraux est celui qui est adapté à ce type de défiscalisation. Avec une durée de location de 9 ans minimum, les biens concernés sont aussi délimités par une zone géographique déterminée.

En définitive, la défiscalisation immobilière est un avantage que tout contribuable disposant d’un moyen d’investissement peut obtenir soit dans un bien neuf soit dans un immeuble ancien ou rénové, suivant la législation en vigueur.